Première assemblée pour le Conseil de déontologie journalistique

26 novembre 2019 9 h 16 min 0 commentaire

Le Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM), qui doit répondre à la défiance des Français envers les médias, sera lancé début décembre.

La création d’un Conseil de déontologie des journalistes, censé renouer la confiance avec le public, n’est plus qu’une question de jours. L’Observatoire de la déontologie de l’information (ODI) a annoncé dans un communiqué que l’assemblée générale fondatrice du Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM) se tiendra à Paris le 2 décembre 2019. Le conseil sera composé de trois collèges : les éditeurs, les journalistes et le public. “Lors de l’assemblée générale fondatrice, les personnes physiques et morales intéressées pourront devenir membres de l’association et, le cas échéant, présenter leurs candidatures pour le conseil d’administration”, précise l’ODI qui a joint un bulletin d’adhésion au CDJM à son communiqué. Au cours de cette assemblée, l’ordre du jour comprendra plusieurs points. La fondation du CDJM, la désignation d’un secrétariat provisoire pour la durée de l’AG fondatrice, la validation des adhésions, l’adoption des statuts, l’adoption du règlement intérieur, le regroupement par collèges pour l’élection des membres du conseil d’administration, l’élection du conseil d’administration et enfin la réunion du conseil d’administration en vue de l’élection du bureau (sauf report à une date ultérieure). “L’assemblée générale fondatrice est l’aboutissement du travail collectif mené par l’ODI et les représentants des trois collèges – journalistes, éditeurs, publics, qui constitueront cette instance tripartite”, précise l’Observatoire de la déontologie de l’information. Les bases du Conseil de déontologie journalistique et de médiation seront élaborées par un collectif composé de nombreuses organisations de journalistes, d’éditeurs, d’agences de presse et des représentants du public.

Laissez un commentaire