Un journaliste de l’AFP tué au Yémen

4 juin 2020 5 h 52 min 0 commentaire

Alors que les journalistes sont la cible de la police américaine depuis une semaine, c’est au Yémen qu’un journaliste de l’AFP a été tué par balles le 2 juin, indique l’agence de presse française. Nabil Hasan al-Quaety, qui était JRI et photographe, a été tué dans sa voiture par des agresseurs pour l’heure inconnus, alors qu’il quittait son domicile à Aden. Une attaque qui a été condamnée par le gouvernement du pays. Âgé de 34 ans, Hasan al-Quaety avait démarré sa collaboration avec l’AFP en 2015. Il travaillait également pour d’autres médias majeurs. “En janvier 2019 alors qu’il couvrait un défilé militaire, Nabil Hasan al-Quaety avait survécu à une attaque meurtrière de drones houthis sur la plus grande base aérienne du Yémen, Al-Anad, au nord du port méridional d’Aden”, précise le communiqué de l’AFP.

Laissez un commentaire