Bertrand Cantat et son groupe Détroit ont rassemblé plus de 100 000 euros en une demi-journée pour financer leur nouvel album grâce à des dons en ligne sur la plateforme Ulule. L’objectif était de récolter 60 000 euros. Mais plusieurs personnalités féministes ont annoncé vouloir boycotter Ulule. Cette polémique a poussé la plateforme à réagir : «Bien que ce projet n’ait rien d’illégal, nous ne souhaitons pas associer Ulule à ce que Bertrand Cantat représente pour les victimes de violences conjugales”, affirme le site de financement participatif dans un communiqué de presse.

Partager cet article