Le groupe de médias allemand Axel Springer a annoncé des suppressions d’emplois dans le tabloïd Bild et le généraliste Die Welt. Le nombre de départs n’a pas été annoncé alors que le groupe Springer emploie 18.000 personnes dans le monde, dont 3.400 journalistes. «L’intelligence artificielle va révolutionner le journalisme et l’industrie des médias, en pouvant soutenir ou remplacer le journalisme», affirme le patron, Mathias Döpfner, dans une lettre aux salariés. «Il y aura donc une réduction significative des emplois dans les domaines de la production, de la mise en page, de la correction et de l’administration».

Partager cet article