Les groupes TF1, France Télévisions et M6, qui détiennent à parts égales le capital de la plateforme de vidéo à la demande, souhaitent tous trois s’en désengager à brève échéance.

 

Pour subsister, Salto doit Trouver un nouvel «actionnariat», a indiqué lundi 21 novembre au Figaro Delphine Ernotte, présidente de

Cet article est disponible à l'achat, mais vous devez vous connecter ou vous inscrire d'abord. Connexion
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *