Ce jeudi 19 janvier, Maria Malagardis comparaît devant le tribunal de Paris. En cause ? Un tweet posté par cette dernière le 24 juillet 2020 : «Un nazi africain en France ? Quelqu’un va réagir ?» Ce tweet vise Aloys Ntiwiragabo, co-responsable du génocide rwandais recherché par Interpol pour crime contre l’humanité. Ce dernier a porté plainte contre Maria Malagardis pour injures publiques.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *