Reworld a lancé ce mercredi 23 novembre une nouvelle formule de Psychologies magazine sans ses journalistes d’origine, la quasi-totalité de la rédaction ayant choisi de quitter le mensuel après son rachat au prin- temps par le groupe de médias, selon une information de la Correspondance de la presse, confirmée à l’AFP. L’éditeur français (Grazia, Science et Vie, Top Santé, Biba, Marie France, etc.) avait officialisé l’acquisition du groupe Psychologies en juin. Reworld Media s’est fait connaître ces dernières années par ses nombreuses acquisitions de magazines et des méthodes parfois controversées. Ainsi, des journalistes de Science et Vie, en désaccord avec leur propriétaire, sont partis pour créer le concurrent Epsiloon. Depuis, «la plupart des salariés ont activé leur clause de cession» qui permet de quitter un média avec des indemnités lors d’un changement de propriétaire, a indiqué la Correspondance de la presse. Selon elle, trois per- sonnes sont restées à la rédaction sur une «quinzaine de journalistes». Conservant la plupart de ses rubriques, la formule lancée ce 23 novembre se veut «plus lumineuse et plus engagée», selon Reworld, avec de «nouvelles rubriques centrées sur l’estime de soi, de son corps, les liens entre l’apparence et notre rapport aux autres».

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *