VU DES US. La Haute Cour du Royaume-Uni à Londres a ajourné jusqu’au 20 mai sa décision sur la possibilité pour le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, de former un dernier appel pour s’opposer à son extradition du Royaume-Uni vers les États-Unis. Les procureurs américains veulent juger le lanceur d’alerte pour des accusations liées à la publication par WikiLeaks sur internet en 2010 de plus d’un demi-million de documents secrets gouvernementaux, militaires et diplomatiques et d’autres éléments de contenu liés aux guerres américaines en Irak et en Afghanistan. Les juges des tribunaux royaux de Londres ont déclaré qu’ils cherchaient auprès des autorités américaines des garanties supplémentaires sur le traitement réservé à Julian Assange aux États-Unis, et qu’ils prendraient une décision finale le 20 mai. Ils ont déclaré qu’ils donneraient au gouvernement américain trois semaines pour donner l’assurance que le lanceur d’alerte pourrait compter sur le premier amendement à la Constitution américaine (qui protège la liberté d’expression), qu’il ne subirait aucun préjudice en raison de sa nationalité australienne et qu’il ne serait pas non plus condamné à mort s’il était reconnu coupable. Si le gouvernement américain ne parvient pas à donner suite à ces assurances, il y aura une audience complète pour le dernier appel de Julian Assange contre son extradition. Les partisans de ce dernier s’étaient rassemblés devant le palais de justice, scandant «Libérez, libérez Julian Assange» et brandissant des pancartes à son effigie. Le fondateur de WikiLeaks, détenu dans la prison de haute sécurité de Belmarsh, au sud-est de Londres, se bat depuis 2019 pour obtenir son extradition vers les États-Unis. Les procureurs américains l’accusent d’avoir conspiré avec l’analyste du renseignement de l’armée américaine Chelsea Manning pour pirater un ordinateur du Pentagone, puis divulguer des câbles diplomatiques classifiés et des dossiers militaires liés aux guerres en Afghanistan et en Irak. Il nie ces allégations.

Partager cet article