L’Equipe : les salariés en colère face au plan de la direction

11 janvier 2021 10 h 00 min 0 commentaire

Le plan de sauvegarde de la direction du groupe L’Equipe, prévoyant la suppression d’une quarantaine d’emplois, suscite la colère et l’incompréhension des syndicats et des salariés.

Confronté comme l’ensemble du secteur de la presse aux difficultés liées à la crise sanitaire, le groupe L’Equipe a mis en place un plan de sauvegarde de l’emploi prévoyant la suppression d’une quarantaine de postes au sein de l’entreprise. Selon des courriers internes consultés par l’AFP, ce plan suscite la colère et l’incompréhension des syndicats et des salariés du groupe L’Equipe, qui s’étaient déjà opposés au projet d’accord de performance collective de la direction il y a quelques mois. Ce plan prévoyait notamment une baisse des rémunérations de 10 % et des jours de RTT (de 22 à 6) en échange de la préservation des emplois sur la période 2020/2024. Face à ce refus, la direction de L’Equipe avait annoncé la mise en place d’une réorganisation et d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) au sein de la SAS L’Equipe, qui regroupe les publications du groupe (L’Equipe, L’Equipe Magazine, la chaîne L’Equipe, Vélo Magazine, France Football, Sport & Style). L’intersyndicale de l’entreprise estime que les “conditions (de départ) sont bien inférieures à celles qui prévalaient lors des PSE” précédents alors que “la situation financière du groupe ne s’est pourtant pas dégradée”. Les syndicats appellent par ailleurs la direction à revoir “toute sa copie au lieu de se montrer sourde devant la colère des salariés qui enfle” et ont lancé un appel à la grève le 8 janvier. Le journal n’est ainsi pas paru en kiosques le 9 janvier, ni le 10 janvier. De son côté, le site Internet de L’Equipe fonctionnait “au ralenti” ce week-end.

Laissez un commentaire