L’émission «Frenchie Shore» n’en finit plus de faire parler. Après les inquiétudes de Rima Abdul Malak, c’est au tour d’un membre de l’Assemblée nationale de dénoncer le programme. C’est plutôt rare qu’une émission de téléréalité - certes trash - soit convoquée à l’Assemblée Nationale. Ce fut le cas mercredi de «Frenchie Shore», ce programme au […]

Vous devez être abonné pour visualiser cet article.

Si vous n'avez pas encore de compte, inscrivez-vous

Si vous êtes déjà inscrits, veuillez choisir un abonnement :
Abonnement à la semaine (50 € / Semaine)
Abonnement mensuel (170 € / Mois)
Abonnement trimestriel (480 € / 3 Mois)
Abonnement semestriel (900 € / 6 Mois)
Abonnement annuel (1 700 € / An)