Lancé il y a un an, le média en ligne Factuel, en cessation de paiement, «devrait s’arrêter», a indiqué l’un de ses cofondateurs, Stéphane Simon. Le site compte un millier d’abonnés payants, loin des 10.000 escomptés. «Dans [un] contexte difficile pour les médias, Factuel Media n’a pas réussi à convaincre un lectorat suffisamment large et récurrent pour poursuivre son destin», indique son principal actionnaire dans un communiqué, confirmant une information du Figaro. «À la multiplication d’une information abondante, peu ou pas vérifiée, délivrée gratuitement, s’ajoute depuis quelques mois une guerre massive des prix d’abonnements aux médias d’information qui détruit la valeur, l’image», a ajouté Stéphane Simon, qui ne désespère pas de trouver un repreneur.

Partager cet article