Le CSA adresse une mise en demeure à C8

23 février 2021 6 h 57 min 0 commentaire

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a tranché au sujet d’une polémique concernant Cyril Hanouna. L’animateur était accusé d’avoir effectué de la publicité clandestine en faveur de la compagnie aérienne Skyline Airways dans “Touche pas à mon poste” et “La Grande Darka” en septembre 2019. Saisi par les téléspectateurs, le gendarme de l’audiovisuel avait confié l’instruction de l’affaire à un rapporteur indépendant, qui avait notifié ses griefs à la chaîne durant l’été 2020. Le CSA, qui avait déjà infligé des amendes et une suspension de la publicité autour de “TPMP” à C8 sur d’autres affaires concernant Cyril Hanouna par le passé, a cette fois-ci décidé d’adresser une simple mise en demeure à la chaîne du groupe Canal+ pour avoir “méconnu” le décret sur le parrainage, rapporte Capital. Le CSA estime que le parrainage n’a pas “été clairement identifié” car C8 a effectué “une promotion à caractère publicitaire” de Skyline Airways, en “méconnaissance du décret de 1992”, qui permet d’offrir comme lots les produits de l’entreprise qui parraine l’émission, “sous réserve de ne faire l’objet d’aucun argument publicitaire”.

Laissez un commentaire