Le CNC doit combler un gros manque à gagner fiscal

22 juin 2020 5 h 35 min 0 commentaire

La fermeture prolongée des salles de cinéma ainsi que la baisse des revenus publicitaires ont pour conséquence un manque à gagner fiscal de plus de 100 millions pour le CNC.

Les trois mois d’arrêt du cinéma français vont coûter cher à l’établissement dirigé par Dominique Boutonnat. Pour l’instant, les recettes

Cet article est disponible à l'achat, mais vous devez vous connecter ou vous inscrire d'abord. Login

Laissez un commentaire