Après 35 ans d’interdiction, l’Arabie saoudite autorise depuis avril 2018 l’ouverture des cinémas. Cela permet aux femmes d’accéder aux salles et aux réalisatrices de sortir leurs films. Cette décision du royaume s’accompagne d’investissements astronomiques pour devenir le «Hollywood du Moyen-Orient». Thomas Paga et Mathieu Beaudouin ont enquêté sur ce marché porteur, outil de propagande du prince Mohammed Ben Salmane, dont le régime poursuit sa politique de répression des journalistes et militants des droits humains. «Le grand écran des Al Saoud», le 18 mars à 21h10 sur France 24.

Partager cet article