Une enquête a été ouverte après la plainte du Canard enchaîné pour «perquisition numérique illégale». L’affaire est visiblement prise au sérieux par le parquet. Une enquête a en effet été confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) après la plainte déposée au début du mois de mars par l'hebdomadaire satirique Le Canard enchaîné […]

Vous devez être abonné pour visualiser cet article.

Si vous n'avez pas encore de compte, inscrivez-vous

Si vous êtes déjà inscrits, veuillez choisir un abonnement :
Abonnement à la semaine (50 € / Semaine)
Abonnement mensuel (170 € / Mois)
Abonnement trimestriel (480 € / 3 Mois)
Abonnement semestriel (900 € / 6 Mois)
Abonnement annuel (1 700 € / An)