L’association caritative du prince Harry et de Meghan Markle, qui comprend des entreprises médiatiques, a été jugée «délinquante» par le procureur général de Californie, et aurait reçu l’ordre d’arrêter temporairement de collecter des fonds et de dépenser de l’argent, selon Madame Figaro. Archewell n’aurait en effet «pas soumis les rapports annuels requis et/ou les frais de renouvellement» depuis février 2023, selon le magazine People. A noter qu’outre ses activités caritatives, l’association comprend Archewell Audio et Archewell Productions, qui chapeautent des séries documentaires sur la vie du couple, à venir sur la plateforme Netflix.

Partager cet article