Jean Castex défend l’article 24 de la loi “sécurité globale”

25 novembre 2020 6 h 43 min 0 commentaire

Présent au sein de l’Assemblée nationale le 24 novembre, le Premier ministre a annoncé qu’il saisirait lui-même le Conseil constitutionnel à propos du controversé article 24 de la loi “sécurité globale”, qui vise à pénaliser la diffusion malveillante d’images de policiers. Jean Castex en a profité pour défendre un “excellent texte” selon lui. Devant les députés, le chef du gouvernement a assuré “qu’il n’a jamais été, qu’il n’est pas, qu’il ne sera pas dans les intentions du gouvernement de porter jamais en quoi que ce soit atteinte à la liberté de la presse, à la liberté d’expression”. “Il s’agit là de procès d’intention totalement infondés”, at- il ajouté en assurant qu’il n’était “pas question d’empêcher quiconque de filmer ou de diffuser des images permettant d’éclairer un fait ou un événement à caractère public”.

Laissez un commentaire