Cécile Lacoue, directrice des études, des statistiques et de la prospective du CNC, revient sur l’étude de l’établissement public consacré à l’IA : «Nous avions une idée assez précise de ce que nous voulions : un état des lieux des cas d’usages, actuels ou à venir, de l’intelligence artificielle sur l’ensemble de la vie d’une œuvre, qu’elle soit cinématographique, audiovisuelle ou vidéoludique. Nous voulions l’étude la plus objective possible, notamment pour faire le tri entre les fantasmes et la réalité qui entourent ce sujet.» (Lire l’interview Cécile Lacoue (CNC): « Le CNC voulait l’étude la plus objective possible sur l’IA»)

Partager cet article