La télévision publique israélienne a confirmé que la chanson choisie pour l’Eurovision 2024 avait été rejetée par l’institution chargée d’organiser le concours à cause de paroles jugées politiques. C’est un coup de tonnerre dans le petit monde de l’Eurovision. En effet, la participation d’Israël à la prochaine édition de l’Eurovision, le 11 mai 2024, pourrait […]

Vous devez être abonné pour visualiser cet article.

Si vous n'avez pas encore de compte, inscrivez-vous

Si vous êtes déjà inscrits, veuillez choisir un abonnement :
Abonnement à la semaine (50 € / Semaine)
Abonnement mensuel (170 € / Mois)
Abonnement trimestriel (480 € / 3 Mois)
Abonnement semestriel (900 € / 6 Mois)
Abonnement annuel (1 700 € / An)