Après les événements sociaux qui ont accompagné l’annonce de la délocalisation du siège lyonnais de la télévision européenne vers la capitale de l’UE, La Lettre A annonce qu’Euronews veut embaucher une centaine de personnes à Bruxelles et que le nouvel actionnaire portugais du groupe souhaiterait «l’orienter vers un modèle à la Politico, tourné vers la bulle institutionnelle et les partenariats événementiels».

Partager cet article