Votre article intitulé «Une journaliste du Point usurpe le titre de directeur» est erroné. Il n’y a eu ni usurpation du titre de directeur de la rédaction, ni convocation, ce que nous  démentons tous les deux et formellement. Cette mise en cause injustifiée est très regrettable, car une simple vérification auprès de nous vous aurait permis d’établir que l’information était inexacte.

NDLR : De son côté, La Lettre de l’Audiovisuel maintient ses informations qu’elle a bien entendu vérifiées.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *