Le tribunal judiciaire de Paris a relaxé jeudi 17 novembre 2022 Hapsatou Sy, qui était accusée de diffamation par Thierry Ardisson, et condamné ce dernier à lui verser 2.000 euros pour procédure abusive. L’ex-présentateur des «Terriens du dimanche» avait porté plainte avec constitution de partie civile après que la chroniqueuse, revenant sur France 5 sur l’incident qui l’avait opposée à Éric Zemmour sur le plateau des «Terriens du dimanche» au sujet de son prénom, avait estimé que Thierry Ardisson l’avait «insultée ce jour-là», lui reprochant de ne pas l’avoir soutenue. Le tribunal n’impute à Thierry Ardisson «aucun fait précis susceptible de preuve», critère nécessaire pour une condamnation en diffamation.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *