Décret Smad : Netflix presse le gouvernement

13 septembre 2021 6 h 47 min 0 commentaire

Le 24 août, Netflix a déposé un recours gracieux contre le décret Smad. Publié le 23 juin et entré en vigueur le 1er juillet, ce décret intègre les plateformes de vidéo à la demande dans le système de financement de la création française. Il impose aux plateformes comme Netflix, Amazon Prime Video ou Disney+ d’investir 25 % de leur chiffre d’affaires dans les contenus avec un fléchage de 20 % de ces montants vers le financement du cinéma. Le gouvernement s’était engagé en contrepartie à intégrer les plateformes dans une nouvelle chronologie des médias pour le cinéma mais cette dernière tarde à se concrétiser.

Laissez un commentaire