Décès d’André Lafargue, figure du Parisien

19 juillet 2017 9 h 58 min 0 commentaire

On l’avait vu tout sourire il y a quelques jours sur les twitters et Facebook de ses collaborateurs du Parisien qui s’enorgueillait de la longévité de leur doyen. Malheureusement André Lafargue qui venait de souffler ses 100 bougies s’en est allé. Ancien résistant et déporté, le journaliste intègre après la guerre, le journal Résistance, devenu Paris-Matin. André Lafarge entre ensuite au Parisien Libéré, qui devient en 1986 Le Parisien-Aujourd’hui en France. Le 31 décembre 1987, il est officiellement retraité et mais devient dès le 1er janvier 1988, “pigiste permanent” au Parisien, poursuivant sa carrière de critique de cinéma et de théâtre.

Laissez un commentaire