Marine Pradel et Anne-Cécile Genre, qui couvraient l’affaire depuis New York à l’époque, racontent leur expérience dans un podcast, «Shame on You». Anne-Cécile Genre nous confie : «Comme toute la société, je pensais que beaucoup de choses étaient normales, alors qu’elles ne l’étaient pas. Je pensais qu’un homme puissant pouvait tout se permettre. C’est intéressant de voir à quel point la société a changé en dix ans.» (Lire son interview)

Partager cet article