La productrice-animatrice Karine Lemarchand qui présentera le documentaire «Familles de paysans, 100 ans d’histoire» le 27 novembre sur M6, dresse par ailleurs un constat lucide sur le monde cathodique : «La télévision est malade. Les spectateurs fréquentent de plus en plus les plateformes, Internet, les réseaux. Le traitement y est différent. Le public a de plus en plus l’habitude des petits formats. La pseudo-information y est dangereuse : elle donne l’impression de savoir quelque chose après avoir vu une vidéo de 10 secondes.» (Lire son interview)

Partager cet article