Amnesty réagit aux mises en examen des dirigeants de Nexa et Amesys

28 juillet 2021 17 h 02 min 0 commentaire

La directrice d’Amnesty a réagi à la mise en examen des quatre dirigeants d’Amesys et de Nexa Technologies pour complicité de torture.

Rasha Abdul Rahim, directrice d’Amnesty Tech a réagi aux informations selon lesquelles quatre dirigeants des entreprises françaises de surveillance Amesys et Nexa Technologies avaient été mis en examen

Cet article est disponible à l'achat, mais vous devez vous connecter ou vous inscrire d'abord. Login

Laissez un commentaire