À l’entrée de la cérémonie, la CGT et de nombreuses associations sont venues manifester leur soutien à Judith Godrèche et aux acteurs victimes de violences sexistes et sexuelles. «Je parle, mais je ne vous entends pas. Ou à peine» : avec tact et délicatesse, Judith Godrèche a tancé l’assemblée silencieuse des César. Trois petits tours […]

Vous devez être abonné pour visualiser cet article.

Si vous n'avez pas encore de compte, inscrivez-vous

Si vous êtes déjà inscrits, veuillez choisir un abonnement :
Abonnement à la semaine (50 € / Semaine)
Abonnement mensuel (170 € / Mois)
Abonnement trimestriel (480 € / 3 Mois)
Abonnement semestriel (900 € / 6 Mois)
Abonnement annuel (1 700 € / An)