Un sursis pour France-Antilles

16 janvier 2020 9 h 23 min 0 commentaire

En redressement judiciaire depuis le 25 juin 2019, France-Antilles, le seul quotidien de Martinique, Guadeloupe et Guyane, vient de se voir accorder un sursis puisque le tribunal mixte de commerce a mis en délibéré au 30 janvier sa décision concernant l’avenir du groupe, rapporte l’AFP. L’actionnaire principal de France Antilles, AJR Productions, a jusqu’au 27 janvier pour boucler son plan de financement de 7 millions d’euros. L’État ayant accordé une aide de 3 millions à ajouter aux trois autres millions d’euros issus d’investisseurs, la direction doit trouver un million d’euros supplémentaire. L’offre prévoit de conserver 125 postes sur les 236 employés du groupe, avec la parution d’un trihebdomadaire en Guadeloupe et en Martinique et une version numérique en Guyane.

Laissez un commentaire