Trois journalistes blessés durant les manifestations du 5 décembre

9 décembre 2019 9 h 35 min 0 commentaire

Si la plupart des manifestations contre la réforme des retraites se sont déroulées dans le calme, certaines ont connu quelques débordements. A Paris notamment, trois journalistes ont été blessés par des tirs lors d’une manifestation contre les violences policières, comme l’ont indiqué ont indiqué plusieurs sources. Le correspondant de l’agence turque Anadolu, Mustafa Yalgin, a été blessé “par une grenade lacrymogène lancée par la police française”, a affirmé l’agence de presse sur son site. De son côté, le journaliste militant Taha Bouhafs a également été blessé au genou “par un tir sur la place de la République” comme il l’a indiqué sur Twitter. “Notre reporter Taha Bouhafs a été blessé au genou par un tir (dont on ne connaît pas la nature pour le moment). Il a été évacué de la manifestation par les street medics”, a ajouté son employeur. Enfin, le journaliste Gaspard Glanz a révélé sur Twitter avoir été blessé aux jambes par “cinq éclats de grenade désencerclante”. Son téléphone ainsi qu’un de ses appareils photos ont été endommagés.

Laissez un commentaire