Prison avec sursis pour un Gilet jaune ayant agressé un journaliste

13 mai 2019 9 h 04 min 0 commentaire

Reconnu coupable de l’agression du journaliste de CNews Jean-Luc Thomas lors du 2e acte des Gilet jaunes le 24 novembre dernier à Toulouse, un membre du mouvement âgé de 29 ans vient d’être condamné à 5 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Toulouse. Le procureur avait requis 10 mois d’emprisonnement avec sursis ainsi qu’une obligation de soins que le juge a prononcée vendredi avec une mise à l’épreuve de deux ans. L’accusé a aussi été condamné à 1 600 euros de dommages et intérêts et 1 euro de dommages et intérêts au bénéfice de la chaîne d’information du groupe Canal+. Le Gilet jaune s’est également vu interdire d’être présent à Toulouse lors des prochaines manifestations. De son côté, Jean-Luc Thomas s’est montré satisfait de la condamnation de son agresseur. “Il était important que sa responsabilité soit reconnue, en espérant que la peine serve de leçon”; a-t-il déclaré à l’AFP.

Laissez un commentaire