Prescription pour Roman Polanski

10 novembre 2017 10 h 15 min 0 commentaire

La justice suisse a estimé, mercredi, que les accusations de viol de l’ex-actrice Renate Langer contre Roman Polanski étaient prescrites. Ces accusations font en effet référence à des faits remontant à 45 ans. Dans sa déposition auprès de la police suisse, le 26 novembre dernier, cette femme, ex-mannequin munichois, disait avoir été violée par le cinéaste dans la station alpine de Gstaad, alors qu’elle n’avait que 15 ans et qu’elle était intéressée par un casting potentiel. C’est la quatrième femme à avoir accusé Roman Polanski d’agression sexuelle, lequel s’est à nouveau retrouvé dans la tourmente dans le sillage de l’affaire Weinstein.

Laissez un commentaire