“Notre concurrent n’est pas Netflix, c’est la piraterie !”

2 juin 2014 5 h 05 min 0 commentaire

Cyril BarthetCo-fondateur de Vodkaster, Cyril Barthet nous explique comment son réseau social de cinéma est devenu une DVDthèque pour particuliers nouvelle génération.

Vodkaster, jusque-là réseau social destiné aux amoureux de cinéma, a lancé en mai dernier une solution innovante pour qui souhaite recycler sa DVDthèque à l’heure d’Internet : la numérisation gratuite des films. Pourquoi ce choix ?

Vodkaster est au départ un réseau social très actif où les gens se recommandent des films. Mais notre problématique était de savoir comment nous pouvions donner accès aux films au bout de la chaîne. La réponse que nous avons trouvée, aussi curieux que cela puisse paraître, c’est de se baser sur le DVD. Ce dernier est un support de cinéphile, très complet avec un choix de différentes langues, des sous-titres, des bonus… Le DVD permet aussi aux gens d’être propriétaires. Depuis un an, tous les professionnels ont pris conscience qu’il fallait essayer de rebâtir un marché basé sur la propriété. Pour réussir ce pari et faire accepter aux gens de payer 12 euros pour télécharger un film, nous leur donnons la capacité de revendre ce film.

Cet article est disponible à l'achat, mais vous devez vous connecter ou vous inscrire d'abord. [login]

Propos recueillis par Victor Le Grand

Laissez un commentaire