Michèle Marchand est désormais persona non grata à l’Élysée

16 octobre 2018 6 h 54 min 0 commentaire

A la veille de la parution de la bio “Mimi”, dont Le Point vient d’en publier des extraits, Michèle Marchand, dite “Mimi”, vient de voir sa collaboration avec la présidence de la République s’interrompre. La cession de sa société Best Image au groupe Fimalac (comportant diverses filiales de Marc Ladreit de Lacharrière), un moment envisagée, est désormais compromise, selon nos informations. C’est le développement de l’affaire Benalla (dont la proximité du principal intéressé avec Michèle Marchand est avérée) qui serait à l’origine de la disgrâce de la “papesse des paparazzis” au sein de l’Élysée.

Laissez un commentaire