Le SPFA inquiet d’une disparition de France 4

4 juin 2018 6 h 51 min 1 commentaire

Le Syndicat des producteurs de films d’animation (SPFA) s’inquiète d’une disparition, sur la TNT, de France 4. Le syndicat a notamment acheté une page complète dans le quotidien Aujourd’hui en France pour communiquer sur la situation. France 4 devrait se replier dans le numérique, est-il expliqué. “Défendre la diffusion hertzienne de France 4, ce n’est pas tourner le dos à la révolution numérique en marche. C’est tout d’abord acter que la TNT est encore à ce jour l’unique mode de réception de la télévision pour 25 % des foyers français et les enfants qui les composent”, clame le SPFA, ajoutant “es deux offres [digitale et hertzienne] se répondent et se complètent”. “Dans le monde, il n’existe aucune plateforme numérique dédiée à la jeunesse qui soit leader sans s’appuyer simultanément sur une diffusion hertzienne”, conclut le SPFA.

Laissez un commentaire