Le Prix du ringard 2017 décerné par les Chiennes de garde

8 mars 2018 8 h 31 min 0 commentaire

À l’occasion du 8 mars, les Chiennes de garde décernent le prix du ringard de l’année à l’auteur de la déclaration publique la plus sexiste de 2017. Au tableau de déshonneur, Thibault Estadieu, maire de La Salvetatsur- Agout (Hérault), qui a posté sur Facebook, le 20 mars 2017, à propos d’Audrey Crespo- Mara : “Pouffiasse de présentatrice de TF1 à l’allure de cagole (…) n’a qu’à aller se prostituer ailleurs.” Il est suivi par François Rochebloine, candidat dans la 3e circonscription de la Loire, qui le 17 juin 2017 a dit, à propos de Valéria Faure-Muntian, élue députée : “Le problème c’est sa compétence, même si elle a l’air très agréable. Je ne pense pas qu’elle aura le temps de faire sa lessive et d’emmener ses enfants à l’école…” (France Bleu Loire). En mars 2019, les Chiennes de garde remettront le prix du super-ringard à l’auteur de la phrase élue comme la plus sexiste des dix dernières années.

Laissez un commentaire