L’AFP étend encore son service de fact-checking

8 novembre 2019 10 h 05 min 0 commentaire

Alors qu’elle dispose déjà d’équipes dédiées à la vérification de l’information dans une trentaine de 30 pays, dont dix en Amérique latine, l’Agence France-Presse va encore étendre son service de factchecking sur ce continent avec l’ouverture de cellules dans cinq nouveaux pays : le Chili, le Venezuela, la Bolivie, l’Equateur et le Pérou, rapporte Stratégies. “L’agence considère le factchecking comme partie intégrante de la mission fixée par son statut fondateur, qui est de rechercher les éléments d’une information complète et objective au service de nos usagers”, a déclaré le directeur régional Amérique latine de l’AFP, Pierre Ausseill, dans un communiqué. Ce nouveau développement en Amérique latine va permettre à l’AFP de renforcer son contrat avec Facebook.

Laissez un commentaire