L’accès du cinéma à la publicité télévisée compliqué par le CNC

17 janvier 2020 9 h 02 min 0 commentaire

Interdit jusqu’ici, la diffusion de publicités incitant à voir tel ou tel film en salles sera bientôt autorisée à la télévision dans le cadre de la réforme de l’audiovisuel. Une nouvelle législation qui pourrait rapporter entre 20 et 30 millions d’euros par an au total. Toutefois, ce ne sera pas aussi simple car le CNC vient de mettre en place deux quotas, comme le rapporte Challenges. Ainsi, un film promu en télévision sur deux devra être classé d’art et d’essai, de même que 50 % des longsmétrages devront être européens. Ces nouveaux quotas devront être appliqués en journée, mais aussi spécifiquement sur le créneau allant de 18h à 23h, très prisé par les annonceurs. De leur côté, les régies publicitaires ont listé les nombreux inconvénients que constituerait la mise en place de ces deux quotas. Les discussions se poursuivent actuellement.

Laissez un commentaire