La direction de BFMTV annonce la création d’un comité éditorial

11 janvier 2019 7 h 39 min 0 commentaire

Après s’être entretenue avec la Société des journalistes de la chaîne, la direction de BFMTV a pris la décision de créer un comité éditorial dans un souci d’apaisement.

Les dirigeants de B FMT V s emblent avoir entendu les revendications d’une partie de leur rédaction. Souffrant de lassitude sur la couverture du mouvement des Gilets jaunes qui continuent de s’en prendre régulièrement aux reporters de la chaîne sur le terrain, les journalistes de BFMTV ont dénoncé la monopolisation de l’antenne par cette seule actualité. Le dialogue était donc de mise pour apaiser les frustrations de la rédaction puisque Alain Weill et Hervé Beroud, respectivement patrons d’Altice et de BFMTV se sont expliqué devant les journalistes de la chaîne. Si ces derniers ont souligné la nécessité pour BFMTV de continuer à couvrir le mouvement des Gilets jaunes, ils ont également entendu la colère de leur rédaction et reconnus un “déficit de dialogue”. Pour y remédier, Alain Weill et Hervé Beroud ont annoncé la création d’un comité éditorial, dont la composition sera arrêtée en concertation avec la SDJ de la chaîne ainsi que l’organisation d’un séminaire durant lequel “les journalistes pourront faire des propositions à la direction”, révèle le site Puremédias.com. La Société des journalistes de BFMTV a par ailleurs fait voter un texte lors d’une assemblée générale organisée le 8 janvier dernier. Dans ce document, les journalistes de la chaîne d’information souhaitent “retrouver un climat de travail serein, épanouissant et efficace”. Ils réclament par ailleurs que BFMTV soit reconnue pour la “qualité de ses contenus” et demandent que les reportages retrouvent plus de place à l’antenne. Les journalistes ont aussi dénoncé dans ce texte un déficit de dialogue et un manque de considération pour les propositions émises par les membres de la rédaction en évoquant notamment le sentiment d’un management parfois “agressif” de la part de la direction. Interrogé par Le Parisien, le patron de la SDJ de la chaîne François Pitrel s’est réjoui de la décision de ses dirigeants. “On va dans le même sens et c’est plutôt positif”, a-t-il déclaré après avoir évoqué plusieurs “dialogues constructifs entre journalistes et direction”.

Laissez un commentaire