Julian Assange a été arrêté à Londres

12 avril 2019 6 h 38 min 0 commentaire

Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange a été porté hors de l’ambassade d’Équateur de Londres le 11 avril, peu après 10h, par six policiers habillés en civil. Reconnu coupable d’avoir violé les conditions de sa liberté provisoire en 2012, alors que la Suède réclamait son extradition dans le cadre d’une affaire de viol, par le tribunal de Westminster, Julian Assange avait été immédiatement placé en garde à vue dans un commissariat londonien à la suite de son arrestation avant d’être présenté au tribunal dans l’aprèsmidi. Le lanceur d’alertes australien risque aujourd’hui douze mois de prison au maximum. Les Etats-Unis ont aussi demandé l’extradition de Julian Assange. Ce dernier est accusé d’avoir aidé Chelsea Manning à accéder à des milliers de documents classés en mars 2010. Mis en examen pour piratage informatique, il encourt une peine maximale de 5 ans de prison. Suite à cette nouvelle, Wikileaks a réagi sur Twitter en accusant l’Équateur d’avoir “illégalement mis fin à l’asile politique d’Assange, en violation du droit international”. Edward Snowden a quant à lui regretté “un jour sombre pour la liberté de la presse”. “L’attitude irrespectueuse et agressive de Julian Assange, les déclarations discourtoises et menaçantes de son organisation envers l’Équateur ont fait que la situation est arrivée à un point où l’asile […] est insoutenable et invivable”, a déclaré le président de l’Equateur Lenin Moreno pour justifier cette décision “souveraine”.

Laissez un commentaire