Facebook se fait épingler par l’agence espagnole de protection des données

12 septembre 2017 23 h 56 min 0 commentaire

Le réseau social, accusé de ne pas recueillir clairement le consentement des internautes, risque une amende de 1,2 million d’euros.

L’Agence espagnole de protection des données dresse à Facebook une amende de 1,2 million d’euros pour avoir collecté des informations sur les usagers “sans avoir recueilli clairement leur consentement”, indique

Cet article est disponible à l'achat, mais vous devez vous connecter ou vous inscrire d'abord. Login

Laissez un commentaire