Emmanuel Macron agite Twitter en défendant Mila

14 février 2020 6 h 29 min 0 commentaire

La plateforme de veille des réseaux sociaux, Visibrain, dévoile le top 3 des actualités qui ont le plus buzzé cette semaine sur Twitter.

Cette semaine, l’actualité la plus commentée sur Twitter concernait l’affaire Mila. L’article publié sur le site Leparisien.fr, baptisé “Affaire Mila : Macron réaffirme le ‘droit au blasphème’ et son soutien à la jeune fille harcelée”, a été le plus partagé sur le réseau social à ce sujet (39 336 fois). Sur Twitter, bien que le hashtag #Jesuismila fasse trois fois plus de messages que #Jenesuispasmila, cet article du Parisien.fr suscite un vif intérêt négatif, surtout envers le gouvernement. Le compte Twitter d’Emmanuel Macron figure d’ailleurs parmi les plus mentionnés. L’expression la plus partagée au sujet de cette actualité est “honte”, aux côtés d’un certain nombre de hashtags tels que #blasphème, #jenesuispasmila et #politique. La 2e actualité qui a le plus buzzé sur Twitter cette semaine concernait la police. L’article publié sur le site Francebleu. fr, intitulé “Une policière parisienne se confie dans un livre : ‘Sous l’uniforme, vous avez des êtres humains’”, a été partagé 25 679 fois. Cette information ne semble pas attendrir les internautes. Parmi les expressions et hashtags les plus partagés, nous retrouvons : “matraques”, “cogneur”, #inhumains, #barbares #miliceducapital. Enfin, la 3e actualité qui a le plus buzzé sur Twitter cette semaine concernait Naomi Musenga. L’article publié sur le site Lejdd.fr, titré “Révélations sur la mort de Naomi Musenga : le Samu n’était pas seul en cause”, a été partagé 13 637 fois sur le réseau social. Un an et demi après les faits, l’affaire Naomi Musenga, une jeune femme décédée dont deux opératrices du Samu s’était moquée au téléphone, attise toujours sur Twitter et les révélations dont fait part le JDD ont relancé la polémique. Parmi les hashtags les plus partagés nous retrouvons ceux de l’époque : #Justicepournaomi et #justicepournaomusenga ; #honte et #racisme. L’expression “racisme” apparaît d’ailleurs dans un tweet sur trois.

Laissez un commentaire