Cyrille Bolloré remplace son père au conseil de surveillance de Vivendi

18 février 2019 9 h 03 min 0 commentaire

Le groupe Vivendi a profité de la publication de ses résultats annuels pour annoncer que Vincent Bolloré allait céder sa place au sein du conseil de surveillance du groupe à son fils Cyrille. Vivendi a également annoncé l’ouverture de discussions avec un ou plusieurs partenaires potentiels en vue de la cession d’une partie (au maximum 49 %) du capital du groupe Universal music. Ce dernier a vu ses revenus progresser en 2018 de 6,2 % à 6,02 milliards d’euros. Une belle performance qui permet à Vivendi d’afficher des résultats supérieurs aux attentes des marchés avec un chiffre d’affaires de 13,9 milliards d’euros pour l’année, soit une hausse de 4,9 % à périmètre constant, et de 11,3 % en considérant la consolidation d’Havas. Le résultat d’exploitation courant d’Universal progresse également de 31 %, à 1,44 milliard d’euros (+22,7 % à données comparables). De son côté, Canal+ fait grise mine puisque le groupe audiovisuel accuse un léger repli de ses revenus (-0,3 %, à 5,2 milliards d’euros). Le groupe Canal+ a encore perdu des abonnés en France avec 217 000 clients en moins (4,73 millions). Vivendi souligne toutefois que la chaîne cryptée a recruté 251 000 abonnés sur douze mois mais que le groupe perd des abonnés à CanalSat et à CanalPlay.

Laissez un commentaire